Euro 2016

Euro 2016

Article publié le 6 juin 2016

Vendredi 10 juin 2016 à 21h00 sera donné le coup d'envoie de la coupe européenne de football. Le premier match opposera la France à la Roumanie. La France va-t-elle être rythmée aux sons des victoires et des échecs des différentes équipes de football?

Je ne sais pas et on verra bien…

Mais, ce que je sais, c'est l'impact que le football peut avoir sur la vie familiale, conjugale et sexuelle. Lorsque visionner un match de football est une activité partagée par tous les membres d'une famille ou par les deux personnes constituant le couple, une tel événement peut créer des rapprochements.

En revanche, lorsqu'un seul des deux membres du couple porte un intérêt particulier au football, les mésententes conjugales peuvent être exacerbées. L'éloignement, le sentiment de se sentir seul-e, de ne pas compter pour l'Autre, peuvent être de plus en plus présents. L'investissement conjugal et familial risque d'être compromis pour peu qu'il ait déjà été source de reproche au sein du couple.

Quant à la sexualité, là encore il peut y avoir un décalage entre l'excitation du supporter regardant un match de football et celle de l'Autre exaspéré par les cris de joie, de colère, d'encouragement, de découragement du fan de football. L'éloignement devient alors aussi sexuel.

Alors, chers internautes que vous soyez supporters ou conjoint-es de supporters, il vous appartient de convenir ensemble de ce qui est acceptable ou non pendant l'euro 2016. Trouver des compromis. Alterner les soirées foot, les soirées romantiques, les soirées familiales. Et pour les personnes qui n'aiment pas le football, trouver un moyen d'occuper vos soirées. Quant aux fans qui disent que cela ne dure qu'un mois et qu'ils se rattraperont après le 10 juillet, je ne peut que vivement leur conseiller de tenir leur engagement.

Bons matchs…

Source photo : Moazzam Brohi from Brooklyn, USA (Silent prayers)

À propos de l'auteur

Caroline Van Assche

Diplômée en Psychologie Clinique et Pathologique à l'Université Bordeaux 2 Victor Segalen,
Formée au Conseil Conjugal et Familial au Planning Familial de la Région Ile de France,
Formée au Travail Psychanalytique avec les couples et les familles au Collège de Psychanalyse Groupale et Familiale de Bordeaux,
Formée à la Sexologie Clinique et Santé Publique à l'Université Paris 7 René Diderot,
Formée à la Sexologie Sexofonctionnelle à l'Université Paris 6 Pierre et Marie Curie,
Membre de L'Association Nationale des Conseillers Conjugaux et Familiaux,
Membre de L'Association Francophone de Sexologie Sexofonctionnelle.